1 000 jours pour la planète : Camp de base, présenté par Radio-Canada
FacebookTwitterYou TubeAbonnez-vous au bulletin Espace pour la vie!
Espace pour la vie
Jean-Guy Trussart

Jean-Guy Trussart

Jean-Guy Trussart
Jean-Guy est de retour du Sedna IV

Peux-tu nous décrire brièvement le parcours qui t’as amené à faire partie de l’équipe des communicateurs du Biodôme sur le Sedna IV?

Je suis éducateur en environnement au Biodôme depuis 1992. Auparavant, j’ai fait des études en biologie animale et en écologie à l’Université de Montréal pour ensuite aller travailler durant plusieurs années comme naturaliste-interprète dans plusieurs parcs nationaux du Québec et au Centre de la nature du mont Saint-Hilaire. J’aime beaucoup voyager et découvrir de nouveaux environnements : c’est une façon de connaître la nature autrement.

Pour toi, que représente la nature?

Observer la nature, c’est une façon de vivre. En étant attentif à tout ce qui se passe autour de moi, je suis « présent », je me sens intégré à mon environnement. C’est un état spirituel, qui est essentiel à mon bien-être. Et c’est aussi pourquoi participer à la mission 1 000 jours revêt une telle importance pour moi. Faire partie de l’équipage, vivre chaque jour des expériences nouvelles et différentes, des expériences intimes avec la nature, c’est vivre intensément mon appartenance à la vie qui m’entoure.

Dans ton travail d’éducateur en environnement, tu t’occupes beaucoup des activités éducatives. Peux-tu nous expliquer comment tu conçois tes projets?

Je cherche toujours de nouveaux moyens d’intéresser les gens et surtout les jeunes aux environnements naturels et à la biodiversité. J’ai monté des programmes scolaires pour le 2e cycle du secondaire sur les écosystèmes polaires et sur la forêt tropicale humide et, dans le cadre de Mission Antarctique au Biodôme, j’ai aussi mis sur pied un programme scolaire. Ces projets me permettent de communiquer une foule d’informations extrêmement intéressantes et les jeunes sont très réceptifs.

Tu explores également d’autres médiums?

Oui, je me sers du théâtre et j’ai réalisé des présentations éducatives sur la forêt tropicale humide. Je travaille aussi avec le Web. C’est un moyen très efficace pour rejoindre les jeunes. J’ai créé des activités interactives pour eux sur le site du Biodôme.

N’as-tu pas quelques autres réalisations à ton actif?

Oui, j’ai monté une exposition permanente sur l’histoire naturelle du mont Saint-Bruno et j’ai conçu un modèle d’animation en éducation relative à l’environnement au parc national du Mont-Saint-Bruno.

Qu’espères-tu de ta participation à la mission 1 000 jours?

Je n’ai aucune idée préconçue sur ce qui m’attend, mais je sens que ça va changer ma vie. Je m’intéresse beaucoup à la biodiversité et là, je vais être sur place pour voir et apprendre et communiquer mon expérience. Ça va certainement me donner beaucoup d’idées pour mon retour…